dimanche 30 juin 2013

Pèlerinage de st Grégoire l'Arménien / Compte-rendu

(Icône de saint Grégoire l'arménien dans l'église saint-Martin-le-seul du Monastère)

Le pèlerinage en l'honneur de saint Grégoire l'Arménien s'est déroulé le samedi 29 juin 2013. Il s'agit du second pèlerinage organisé cette année, le précédent avait rassemblé une centaine de personnes.

   (L'église saint-Salomon-et-saint-Grégoire de Pithiviers - le reliquaire de st Grégoire - le reliquaire de st Salomon)


Après s'être retrouvé dans l'église saint-Salomon-et-saint-Grégoire de Pithiviers vers 9h15, les pèlerins, 14 personnes dont le père Nicolas Nikichine et sœur Anne du Monastère saint-Grégoire-l'Arménien-et-saint Martin-le-seul à Bondaroy, ont vénéré les saintes reliques du saint roi de Bretagne et martyr Salomon et de saint Grégoire l'Arménien ermite près de Pithiviers (sur la commune de Bondaroy) avant de se mettre en route vers 9h30 pour une marche de près de deux heures de l'église de Pithiviers au monastère saint-Grégoire-l'Arménien-et-saint Martin-le-seul en passant devant l'église saint Aignan de Bondaroy et la grotte où vécut saint Grégoire l'Arménien, le tout au chant des hymnes acathistes à saint Grégoire l'Arménien, saint Salomon, et au Saint et Vivifiant Esprit (en cette première semaine après la Pentecôte). A la fin de chaque acathiste, une station était effectuée (à l'église saint-Aignan de Bondaroy, à la grotte de saint Grégoire, à l'arrivé au monastère) où le père Nicolas disait une ecténie au chant du Kyrie Eleison, suivit de la prière de la fin de l'acathiste.

(La procession dans les rues de Pithiviers)

(L'église saint-Salomon-et-saint-Grégoire de Pithiviers (vue durant la marche))

(Arrivée au monastère)

(L'intérieur de l'église saint-Martin-le-seul du monastère)

Arrivé au monastère le père Nicolas célébra la Divine Liturgie. Laquelle fut suivit d'agapes copieuses. Malheureusement le père Nicolas ne put rester longtemps et dut partir afin de s'envoler pour Nice où il devait assurer ses fonctions pastorales à la cathédrale saint-Nicolas durant le congé de son recteur.

(La grotte - l'intérieur - l'icône de saint Grégoire)

L'après-midi vit la poursuite du pèlerinage par une visite guidée sur le sentier reliant le monastère à la grotte de saint Grégoire, où les pèlerins purent se recueillir quelques instants dans la grotte et vénérer l'icone de saint Grégoire qui s'y trouve. Puis de la grotte à la chapelle-source de la Bonne Dame. Source miraculeuse où une chapelle (en cours de restauration) dédiée à la Très Sainte Mère de Dieu fut construite et où probablement saint Grégoire lui-même allait puiser de l'eau. Après avoir vénéré l'icône de la Mère de Dieu Source de vie dans la chapelle, les pèlerins s'aspergèrent de l'eau de la source.

(La chapelle de la Bonne Dame et la source - l'icône Mère de Dieu source de vie)

Le retour au monastère fut suivit par un goûter avant de se dire adieu, le cœur rempli de joie spirituelle et comblé par cette magnifique journée en ces endroits bénis et par les rencontres fraternelles.

(Le monastère saint-Grégoire-l'Arménien-et-saint Martin-le-seul)

(Icônes et reliquaire de saint Grégoire l'arménien dans l'église saint-Martin-le-seul)


Par les prières de la très sainte Mère de Dieu, de saint Grégoire d’Arménie, de saint Martin le seul et de saint Salomon de Bretagne, Seigneur Jésus Christ aie pitié de nous !

1 commentaire:

  1. Merci beaucoup à Nicolas, son épouse et leur enfant Soline, pour l'effort de leur visite, et ce compte-rendu qui prolonge la joie d'un pèlerinage salutaire sur les traces de nos saints pères. En Christ, Jean.

    RépondreSupprimer