Index

PELERINAGE ORTHODOXE en terre de France


Ce blog est un pèlerinage à la (re)découverte des racines chrétiennes orthodoxes de cette terre de France, notamment à travers l'Histoire, les saints et les lieux qui leurs sont attachés, ainsi que les pèlerinages qui y sont organisés par les communautés orthodoxes qui aujourd’hui font revivre la Gallia Orthodoxa, « cette grande Eglise (de France), autrefois la plus orthodoxe, la plus savante, la plus illustre de l’Occident ! » comme l’écrivait Wladimir Guettée dans ses Souvenirs… (p.206).
Il compte également montrer l'unité de l'Eglise tant à travers la Foi, l'iconographie et la pratique liturgique qui avait court en Orient et en Occident avant la chute tragique de cette dernière.
Mais il offre aussi un tableau du paysage orthodoxe en France à travers les communautés (paroisses et monastères) qui y fleurissent telle des fleurs de lys sur cette terre française.
Comme le disait saint Jean de San Francisco : « Que renaisse la France orthodoxe et que la bénédiction divine soit sur elle ! »


Alsace :
Le Haut-Rhin, et le Bas-Rhin.







                             - Paroisse orthodoxe saint-Grégoire-Palamas-et-sainte-Attale (*).
                             - Paroisse orthodoxe saint-Jean-le-Précurseur (*).
                             - Eglise saint-Pierre-le-vieux.
                             - Eglise saint-Etienne.

Rappelons également le Guide des lieux sacrés orthodoxes en Alsace (en russe)


Aquitaine :
La Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques.







Bordeaux : Basilique saint-Seurin
Terrasson-Lavilledieu : - Monastère orthodoxe de la Transfiguration. (*)
                                   - Eglise saint-Sour.


Bourgogne :
 L'Yonne, la Côte-d'Or, la Nièvre et la Saône-et-Loire.





Bussy-en-Othe : Monastère orthodoxe Notre-Dame-de-Toute-Protection (*).

Bretagne :










Saint-Gildas-de-Rhuys: Abbatiale saint-Gildas.
Morlaix : Paroisse orthodoxe Saint Raphaël de Mytilène et ses compagnons martyrs (*).


Champagne-Ardenne :
Les Ardennes, l'Aube, la Marne et la Haute-Marne.







Reims : - Basilique Saint-Rémi.
            - Eglise cathédrale Notre-Dame.


Centre :
Le Cher, l'Eure-et-Loir, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher et le Loiret.






                          - Monastère orthodoxe saint-Grégoire-d'Arménie-et-saint-Martin-le-seul (*).
                          - Grotte de saint Grégoire l'arménien.
                          - Chapelle (source miraculeuse) de la Bonne Dame.
                     - Basilique saint Martin de Tours 
                     - Paroisse orthodoxe saint Martin le Miséricordieux (*).

Franche-Comté :
Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort.








Ile-de-France :
Paris, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val d'Oise.





                    - (4e arr.) Eglise cathédrale Notre Dame de Paris.
                    - (5e arr.) Cathédrale orthodoxe des Saints-Archanges.
                                    Paroisse orthodoxe Notre Dame Joie des affligés et Ste Geneviève de Paris (*).
                                    Eglise Saint-Etienne-du-Mont.
                                    Eglise Saint-Sévérin.
                    - (6e arr.) Paroisse orthodoxe Sainte Geneviève - Sainte Parascève (*).
                    - (7e arr.) Cathédrale orthodoxe Sainte-Trinité.
                    - (8e arr.) Cathédrale orthodoxe Saint-Alexandre-de-la-Neva.
                                    Eglise de la Madeleine.
                    - (15e arr.) Cathédrale orthodoxe des Trois saints Docteurs (*).          


Languedoc-Roussillon :
L'Aude, le Gard, l'Hérault, la Lozère et les Pyrénnées Orientales.







                     Le Grau d'Agde : Chapelle Notre de Dame de l'Agenouillade.

Limousin :
Corrèze, Creuse et Haute-Vienne.





Brive-la-Gaillarde : Collégiale saint-Martin.


Lorraine :
Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges







                     Eglise saint-Eucaire.


Midi-Pyrénées :

Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn, Tarn-et-Garonne








Normandie :
Haute : Eure et Seine-Maritime.
Basse : Calvados, Manche, Orne.











Pays de la Loire :
Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée.







Saint-Mars-de-Locquenay : Monastère orthodoxe saint Silouane (*).

Picardie :
L'Aisne, l'Oise, et la Somme.








                          - Paroisse orthodoxe des quatre nouveaux martyrs de Paris (*).


Poitou-Charentes :
Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne.





                        - Eglise saint-Hilaire-le-grand.
                        - Eglise saint-Porchaire.


Provence-Alpes-Côte d'Azur :
Les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, les Hautes-Alpes, le Var, et le Vaucluse.



                           - Paroisse orthodoxe des Trois saints hiérarques (*).
                          - Abbaye saint-Victor

L'Ain, l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie.


Nous sortons ici du cadre géographique strict (la France) que nous nous sommes fixé, pour des raisons que vous comprendrez à travers les articles publiés sous ce libellé.




Afficher Pèlerinage orthodoxe en terre de France sur une carte plus grande

En Vert : les Monastères orthodoxes
En Bleu : les Paroisses orthodoxes
En Rouge : les sanctuaires (conservant des reliques de N.S. IC XC, de la Théotokos et des saints orthodoxes)
Attention: Parfois derrière un repère d'une couleur peu s'en cacher un autre.


Nota bene : La création des départements suite à la Révolution en 1789 et des régions françaises au XXe siècle ne correspondent à aucune réalité historique mais sont une pure création administrative, parfois même au mépris des régions historiques. Aussi les blasons ci-dessus illustrent ces régions administratives en utilisant des emblèmes héraldiques des anciennes provinces historiques qui les composent. Mais la plupart n'ont aucune valeur historique, essayant de combiner la réalité historique avec la réalité administrative d'aujourd'hui.